Quelques photos de ces derniers jours

Très chères et chers amis,
Après avoir fêté en début de mois les 4 ans du Cocon en compagnie d’une belle et nombreuse assemblée, nous avons mis en ligne la vidéo réalisée par Max Sterno de Cap-Sénégal qui présente la vie quotidienne au Cocon. J’espère que vous l’avez visionnée et que vous m’y avez trouvé à mon avantage (clin d’oeil à Benoît qui se reconnaitra). Mais surtout, plaisanterie à part, que j’ai bien exposé l’idée qui a présidé à la construction du Cocon. 4 ans d’existence mais l’idée reste la même car nous ne dévions pas, année après année : faire que les enfants aient la meilleure vie possible comme au sein d’une grande famille solidaire..
Lien vers la vidéo : https://goo.gl/ROkmuU
Voilà, rien de plus, rien de moins. Il nous faut seulement pouvoir poursuivre dans cette voie jusqu’à la majorité des plus petits.
Heureusement pour nous que le réseau de nos donateurs s’étend petit à petit. Cette année, c’est la Suisse qui est venue en Casamance en la personne d’un ami de longue date, Raymond Comina. La joie de vivre des enfants dont il s’est fait l’écho a conquis son entourage : amies et amis, sœur, belle-sœur et petits-enfants, tous ont pris à cœur de faire plaisir aux enfants pour ce Noël . Mais aussi de s’occuper du devenir de 83 enfants de la Garderie « Antoni Gaudi » à Djikesse-Bignona dont Raymond assure l’existence et de l’action dans le Sine Saloum de Sœur Dominique au poste de santé de Sokone avec la vingtaine d’enfants handicapés qu’elle a recueillis.
La sœur de Raymond, Thérèse , enthousiaste elle aussi à la suite de sa visite en mars, a décidé en rentrant d’organiser une soirée-conférence diaporama et exposition de photos avec l’aide de ses amies Brigitte et Christine pour un auditoire d’une centaine de personnes et destinée à recueillir des fonds. Belle initiative de ces dames que je remercie. Elle a ensuite réparti à égalité les dons reçus aux 3 projets précités.
Isabelle, sa belle-sœur, interpellée par la grande différence de niveau de vie entre les enfants d’Europe et ceux d’Afrique, a proposé à 3 de ses petites-nièces, Luna, Joanne et Yasmine de renoncer à une petite partie de leurs cadeaux de Noël pour faire un don au enfants du Cocon, ce qu’elles ont accepté spontanément. Isabelle a rajouté sa propre et large contribution financière, soyez rassurés pour ses nièces. Ce généreux versement « familial » et solidaire nous est parvenu juste avant Noël et permet de couvrir les 3/4 des frais de fonctionnement de ce mois. Un grand merci à cette famille helvète.
Vous voyez, ce qui fait plaisir, c’est cette aide qui nous vient de différents horizons ; Suisse, Italie, Belgique, Allemagne, Angleterrre dont nous bénéficions en plus de l’aide française régulière que nous recevons par virements mensualisés, même si elle ne couvre qu’un peu plus du tiers du budget. Alors grand merci à tous ces donateurs qui se manifestent chaque année pour équilibrer la balance.
Merci à Jocelyne & Gérard, représentants le Lions Clubs « Poissy Pinceray » et « Maule-Epône et Vallée de la Mauldre » pour le don qui a permis de payer une magnifique machine de 13 kg de capacité ainsi qu’une nouvelle pompe pour le puits. Une pensée pour Jacky, le frère de Jean-Claude pour le don à titre posthume dont nous bénéficions d’un dixième chaque année. Merci à Fabienne pour un don personnel important. Un très grand merci aussi à Françoise, amie proche qui ayant arrêté son association, a fait l’important don du reliquat au Cocon, soit 2 mois de fonctionnement. Merci à l’association « Le Soleil est la Terre » qui nous soutient chaque mois. Coucou et merci à Hawa et les donateurs de Django Koendimo qui sera bientôt de retour en Casamance. A Nicole et Guy pour leur visite et le don grâce à un vide-garage. Les cadeaux de Noël de Claudia accompagnée de ses amis d’Italie pour débuter les travaux du dortoir. Aussi à toutes les associations de médecins, Samben et Kasomay qui visitent les enfants pour veiller à leur bonne santé. A lun autre ami Belge, Jean-Claude, qui espère un jugement en sa faveur pour pouvoir nous venir en aide de façon très conséquente.
Sans oublier tous ceux qui nous ont visités et nous ont fait des dons alimentaires sur place, même si en ce début de saison 2017 ils sont malheureusement moins nombreux car il ne reste plus que le ClubMed comme grosse entité sur laquelle espérer pour de nouvelles visites.
Aussi à tous ceux dont je n’ai pas les noms car notre secrétaire Joël est en vacances à l’étranger.
Ces remerciements souvent « heureusement » trop longs, je me dois de les faire car, sans eux, nous ne serions plus là du fait que nous ne recevons aucune aide d’Etat ni de quelque fondation que ce soit. Chose à laquelle nous allons remédier en 2017.
Voilà, en cette période de réjouissances marquée par l’événement tragique de Berlin, malheureusement si loin de l’entente paisible qui règne ici entre les communautés, oh merveilleuse Casamance, nous vous souhaitons à toutes et tous une très belle fête de Noël et la plus belle des fins d’année.
Bises et à très bientôt car 2017 est bientôt là, nous sommes tous si contents de vous avoir en amis.
Michel et l’équipe du Cocon de Cabrousse