Découvrez Le Cocon de Cabrousse

 Je me nomme Michel Duffour et je réside depuis de nombreuses années en Casamance, la région tout au sud du Sénégal. Endroit où terre et mer se rencontrent en un endroit inoubliable. Mais, au-delà de l’idyllique carte postale, c’est aussi une région où l’accouchement est encore à risque et qui manque cruellement de structures d’accueil pour les enfants devenus orphelins de mère quand les choses ne se sont malheureusement pas déroulées comme elles devaient. Aussi, à partir de novembre 2011, j’ai entrepris la construction d’un orphelinat laïc à Cabrousse : « Le Cocon de Cabrousse ». Parti de rien, la structure a été entièrement bâtie en 2 ans par un groupe d’amis volontaires porté par le soutien d’un petit village du sud de la France : Cotignac. Toutes ces énergies altruistes ont été fédérées au sein d’une association loi de 1901 au nom éponyme dont tous les membres sont strictement bénévoles.
Le Cocon a accueilli ses premiers petits pensionnaires le 9 décembre 2012. À cette époque, leur âge allait de 3 ans à 8 ans. Ils sont maintenant au nombre de 32, autant de filles que de garçons, sans distinction de religion ou d’ethnie, encadrés par 12 assistantes dirigées par Emilie Diatta, Directrice sénégalaise qui me seconde et assure l’intérim en mon absence. Voilà, en quelques mots, résumée la genèse de l’association et orphelinat « Le Cocon de Cabrousse ».

Pour nous aider dans notre action…

Les apports de l’association

UN TOIT

L’orphelinat est composé de deux bâtiments, l’un est équipé d’une salle de bain qui sépare la chambre des filles de celle des garçons. Le deuxième bâtiment comprend une réserve et la cuisine. Le projet d’un troisième bâtiment pour séparer les dortoirs est en cours de construction.

3 REPAS PAR JOUR

Petit-déjeuner, déjeuner et dîner sont quotidiennement apportés à tous ainsi qu’un goûter à leur retour d’école (des biscream pour le plaisir des enfants).

SOUTIEN SCOLAIRE

Tous les enfants sont scolarisés et après chaque sorties d’écoles les tatas s’occupent de les suivre et de les aider  dans leurs devoirs ainsi que de leur donner des cours ou exercices supplémentaires pour une meilleur progression scolaire.

DOUCHES QUOTIDIENNES

Le vivre ensemble de 32 enfants étant sujet à l’épidémie; l’hygiène fait partie de l’éducation quotidienne des enfants. Douches et brossages de dents journaliers ainsi que le lavage des mains avant chaque repas permets d’éviter la contagion de maladies bénignes ou dangereuses.

SUIVI MÉDICAL

Grâce aux associations sanitaires (kasomay, samben) qui viennent régulièrement examiner les enfants ainsi que le pharmacien Prosper Diedou qui quotidiennement est présent pour le suivi et le dépannage de médicament même en temps difficile.

CRÉATION D'EMPLOI

Pour assurer le bon fonctionnement de la maison, 10 tatas ainsi qu’un jardinier sont présent au cocon. Chacun à sa tâche et prend son rôle à coeur pour améliorer le bien-être des enfants.

J’aide les enfants

 

Devenir volontaire

 

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde »

Gandhi

L’actualité du Cocon de Cabrousse
BULLETIN NOËL 2017

BULLETIN NOËL 2017

Chères et chers amis, Je commencerai par vous souhaiter de bonnes fêtes de fin d’année en espérant que l’année nouvelle nous apportera autant de satisfaction que la précédente. Cette année, nous avons effectué beaucoup de travaux financés par Dominique Loumaye, père...

Vous voulez en savoir plus ? Ou proposer votre aide ? Peut-être même venir aider sur place par un séjour humanitaire ? Envoyez-nous un petit message, nous y répondrons au plus vite 🙂

13 + 14 =